Savez-vous d’où proviennent les confettis et en quelle année ils ont été utilisés pour la première fois en tant que tels ?

Je suis sûr que vous avez déjà utilisé des confettis à plusieurs reprises lors de vos fêtes pour célébrer un grand événement, mais savez-vous d’où ils proviennent ?

L’heure des fêtes approche, le beau temps le crie aux quatre vents, et c’est que les anniversaires, les mariages, les baptêmes, les communions, les adieux… tout, TOUT, est mieux au printemps.

Quel que soit le type de fête que vous organisez dans votre entourage, vous devez savoir combien il est important que chaque élément soit parfaitement pensé dans la fête, afin que tout se déroule comme prévu.

Un élément qui ne devrait pas manquer, et qui est toujours le “roi” de chaque réunion, est le confetti. Mais savez-vous d’où il vient et en quelle année il a commencé à être utilisé comme tel ?

Voyageons dans le temps, très longtemps

Bien que les confettis, tels que nous les connaissons aujourd’hui, remontent à 1296, la vérité est qu’il y a environ 5 000 ans, les pétales de rose étaient déjà utilisés dans la Chine ancienne comme une forme de louange lors du passage d’un empereur.

Des années plus tard, ou plutôt des siècles plus tard, au Moyen Âge, les mêmes pétales étaient utilisés par les citoyens ordinaires pour divertir les rois et les nobles à la cour.

Mais ce n’est qu’au Carnaval de Venise que nous avons entendu le mot “confetti”. En effet, tous les éléments ci-dessus n’avaient pas cette dénomination en soi. Le mot original est italien et s’écrit confetti.

Au début, les confettis étaient des bonbons faits avec du sucre et des amandes qui étaient décorés avec du colorant alimentaire de sorte que chaque morceau avait une couleur différente, simulant de petites pierres colorées.

Les célébrants du Carnaval de Venise se lançaient ces bonbons pour s’amuser dans les salles de la noblesse. Ainsi, au fil des ans, la même action a commencé à être menée lors des fêtes populaires, mais en remplaçant les bonbons, un peu plus chers pour les citoyens ordinaires, par le picado en papier bon marché, en les conservant au nom des confettis.

Ce mot, lorsqu’il est arrivé en espagnol quelques années plus tard, a perdu un t et a été adapté à notre orthographe avec un nom de confetti et en Italie il est finalement resté le nom de coriandoli.

Aujourd’hui…

Au XXe siècle, ces découpages de papier coloré sont devenus plus viraux et adaptés aux matériaux qui émergeaient, et pouvaient être mats ou même brillants.

Les effets visuels réalisés en les lançant vers le haut et en attendant de tomber au sol étaient un spectacle attendu par beaucoup et, grâce à leur facilité d’utilisation et à leur faible coût, leur utilisation s’est généralisée lors de fêtes telles que Noël et le Carnaval pour donner une touche de fête et de joie à l’environnement.

Aujourd’hui, les “confettis” sont fabriqués avec un papier spécifique conçu pour les fêtes, aux textures, formes et couleurs variées. En plus de ce produit très visuel, l’utilisation de la serpentine est également devenue populaire. Il s’agit essentiellement d’une longue bande de papier qui, a priori, est enroulée sur elle-même et qui, lorsqu’elle est jetée, produit un effet visuel vraiment spectaculaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *